Venons-en pour certains à l’étape essentielle : le calcul des points. En effet, beaucoup diront que l’essentiel est de participer. Mais arrêtons un peu de se mentir à soi-même, le but d’un jeu c’est de gagner et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle, au tarot, on aime prendre des risques.

Version du tarot par GameTwist

Le nombre minimum de points à réaliser

Pour réaliser son contrat, le Preneur doit réaliser un nombre minimum de points déterminés par le nombre de Bouts qu’il possède dans ses plis à la fin de la partie.

Voici les points que le challengeur devra au minimum réaliser :

  • Sans Bout : 56 points
  • 1 Bout : 51 points
  • 2 Bouts : 41 points
  • 3 Bouts : 36 points

3 hypothèses s’offrent alors au Preneur :

  • Il réalise exactement le nombre de points minimum requis : on a coutume de dire que le contrat « est juste fait ».
  • Il réalise un nombre de points supérieur au minimum requis : les points supplémentaires sont des points de gains
  • S’il ne réalise pas le minimum requis : la partie est chutée. Aussi, les points manquants pour atteindre le minimum requis constituent des points de perte.

Le coefficient selon le contrat engagé

En tout état de cause, le total des points obtenus est assorti d’un coefficient selon le contrat auquel le Preneur s’est engagé :

  • En cas de PRISE ou PETITE : le total reste inchangé
  • En cas de GARDE : le total est multiplié par 2
  • En cas de GARDE SANS CHIEN : le total est multiplié par 4
  • En cas de GARDE CONTRE LE CHIEN : le total est multiplié par 6

La valeur des cartes

Les cartes sont comptés 2 par 2 :

  • Un Bout + petite carte : 5 points
  • Roi + petite carte : 5 points
  • Dame + petite carte : 4 points
  • Cavalier + petite carte : 3 points
  • Valet + Petite carte : 2 points
  • 2 petites cartes : 1 point

Mode de calcul des scores

Dès lors que le contrat est réalisé le Preneur encaisse 25 points. Ensuite, il encaissera des points supplémentaires, correspondant à l’excédent du minimum requis.

Attention, il ne faut oublier d’ajouter les points supplémentaires obtenus en fonction des primes annoncées ou effectuées.

Je vois déjà de la fumée sortir de vos oreilles. Pas de panique, voici un exemple :

Le Preneur annonce une Garde. Le calcul de ses points donne un total de 51 points
Aussi, il encaisse 25 points pour avoir réalisé son contrat auxquels s’ajoutent 10 points supplémentaires correspondant à la différence entre les points réellement réalisés et le minimum requis pour une Garde (51 – 41 = 10 points). Ce total de 35 points obtenu est alors multiplié par 2.
En définitive, chaque défenseur marque un total négatif de – 70 points.
En revanche, le Preneur marque, lui, un total de 210 points (=70 x 3).
En tout état de cause, le total des points de l’ensemble de joueurs doit être égal à 0.

Allez pour continuer la gymnastique d’esprit, voici un autre exemple :

Le preneur annonce une PETITE et présente une poignée de 10 atouts. Le calcul de ses points donne un total de 48 points. Le Preneur a chuté son contrat de 8 points.
La poignée attribue 20 points à chaque défenseur dans la mesure où le Preneur n’a pas honoré le contrat annoncé.
Aussi, chaque défenseur obtient un total positif de : 25 points + 8 points + 20 points = 53 points.
En revanche, le Preneur obtient un total négatif de – 159 points (=53 x 3)

BON COURAGE et QUE LE MEILLEUR GAGNE !

Comments are closed.

Post Navigation