Place aux enchères ! C’est à cette étape précise que l’on peut dire que le jeu commence vraiment car c’est lors des enchères que le Preneur s’engagera pour la réalisation d’un contrat.

Il est important de connaitre le vocabulaire du tarot avec précision pour ne pas prendre de risques inconsidérés.

Le joueur placé à la droite du Donneur parle en premier. Plusieurs solutions s’offrent à lui :

  • Il peut passer. C’est alors au joueur suivant de faire son annonce. Dans l’hypothèse où l’ensemble des joueurs passent, une nouvelle distribution a lieu par le joueur à droite du Donneur.
  • Il peut proposer une enchère s’il estime que son jeu le lui permet. Plusieurs sortes d’enchères sont possibles. L’enchère proposée aura par la suite une incidence sur le calcul des points du Preneur. Les enchères par ordre croissant sont les suivantes :
    • La PRISE ou la PETITE : dans cette hypothèse, le joueur proposant cette enchère espère obtenir un très beau Chien pour accroitre ses chances de gagner la donne.
    • La GARDE : elle peut constituer une surenchère d’un autre joueur si le joueur précédent n’a proposé qu’une Petite.
    • La GARDE SANS CHIEN : dans cette hypothèse, le joueur estime que le jeu qu’il a en sa possession lui suffit à gagner la partie. Il décide donc de réaliser son contrat sans incorporer le Chien à son jeu. Dans ce cas, le Chien constitue un pli sans qu’il soit découvert et les points du Chien seront comptés à la fin de la donne.
    • La GARDE CONTRE LE CHIEN : dans cette hypothèse, le joueur a encore plus d’audace, il est persuadé pouvoir gagner la partie sans même comptabiliser les points du Chien. En effet, dans ce cas précis, le Chien est attribué à la Défense.

Comments are closed.

Post Navigation